Menu

Discography

Fuses

Release Date: 11 May 2015
Available now on:

Six mois après la sortie de son dernier album, Chapelier Fou continue d’arpenter les routes et de remplir les salles de concerts en compagnie de son nouveau line-up. Pour prolonger ce premier cycle du Deltas Tour, nous vous annonçons la sortie, exclusivement en vinyle et digital, de l’EP Fuses, à paraître le 11 mai prochain.

Ce cinquième maxi de Chapelier Fou est l’occasion de dévoiler deux inédits issus des sessions de Deltas. D’abord le sublime « Fuses », un voyage intimiste aux contours psychédéliques, et « Les Yeux de mes Yeux » qui révèle de surprenantes facettes plus minimalistes. On y retrouve donc la même force évocatrice et toujours cette clarinette entêtante qui traversait discrètement l’album, sans pour autant mettre de côté la complexité des arrangements qui font l’identité de Chapelier Fou.

Également au menu, quatre remixes par des artistes de différents horizons. Certains de ces noms ne vous diront peut-être rien – Yakie (hip-hop/électro, FR) ou johnny_ripper (expérimental, Can) – mais sachez qu’ils ont été sélectionnés par Chapelier Fou lui-même lors d’un concours de remix du titre « Tea Tea Tea », en partenariat avec Ableton. A suivre avec grande attention donc. Les deux autres noms vous seront certainement plus familiers… En premier lieu Daedelus, beatmaker/producteur californien signé sur Ninja Tune et Brainfeeder qui avait déjà playlisté Chapelier Fou à de nombreuses reprises (XLR8R, Low End Theory), dont la relecture de l’enivrant « La Guerre des Nombres » emmène le morceau sur une version dancefloor/banging dont il a le secret. En second lieu, les berlinois de to rococo rot, hérauts de l’électronica acoustique pour lesquels Chapelier Fou a une grande admiration, qui dévoilent une version subtile de « Triads For Two ».

Au cœur de cet EP, ce sont des rencontres, humaines comme artistiques, qui permettent à l’œuvre de Chapelier Fou de s’ouvrir encore un peu plus à de nouveaux territoires. Plus qu’une simple collection de titres rares, Fuses est à considérer comme le prolongement direct de Deltas accueillant quelques nouvelles têtes pour varier les plaisirs. Un disque compagnon qui n’a d’autre but que d’offrir quelques moments supplémentaires dans l’univers si particulier de Chapelier Fou.